Powered by Easy Portail © LSC

Que faire ? Qui appeler ?

En cas de risque de mariage forcé, cache tes papiers, fais-en des photocopies, alerte le maximum de gens !

N’hésite pas à en parler aux directeur de l’école, professeurs, centres PMS.

 

N’hésite pas aussi à téléphoner à la police via le 101 qui te redirigera
vers le service de police de la région où tu habites.

La police dispose d’un service d’assistance
aux victimes qui pourra t’écouter et t’aider dans tes démarches.

 

À Mons :

Si tu résides sur la zone de Mons et environs, tu peux téléphoner à
 l’ASBL Violences et Mariages forcés : 0474/61.70.28

  • Tu peux également téléphoner au Service d’Assistance Policière aux Victimes de Mons-Quévy : 065/97.91.41.
  • Tu peux enfin te rendre au siège de la police où tu habites. Pour Mons, rends-toi au Commissariat Central - Boulevard Sainctelette,76 (accessible 24h /24).